Quel vin pour quel papa ?

Vous savez déjà que vous souhaitez offrir du vin pour la fête des pères, c’est un bon début ! Reste à savoir quel(s) vin(s). Nous avons bien des offres toutes prêtes : les coffrets de vins à thème, l’abonnement à une box de vin ou même les bons cadeau, mais si vous préférez constituer vous-même votre coffret, voici quelques conseils pour choisir vos vins en fonction de votre papa.

Votre papa est plutôt du genre pantouflard !

Il a ses habitudes, n’aime pas forcément le changement ou alors doucement. Pour lui quelques valeurs sûres, des appellations classiques iront parfaitement, comme par exemple :

  • Menetou-Salon : derrière chaque bouchon du domaine Teiller se cache un bon moment. Les premiers vins du domaine sont simples et croquants (Menetou rouge ou Menetou blanc). Pour plus de sérieux : Hommage et Mademoiselle T : des vins parcellaires et un beau travail d’élevage.
  • Anjou : le domaine de Bablut, la grandeur des vins d’Anjou à travers 2 cuvées : Petra Alba, un cabernet franc frais et gourmand, un vin de papa quoi et Rocca Nigra, du cabernet sauvignon dense et mûr, il a du coffre celui-là.
  • Bourgogne : domaine Emmanuel Giboulot, un incontournable. Pour le rouge Sous le Mont est un Haute côte de nuit dans un secteur ou le terroir parle et côté blanc la Côte de Beaune s’exprime avec 2 cuvées : La Grande Chatelaine ou la Combe d’Eve, une identité forte et un élevage sage. A boire ou à garder

Votre papa est plutôt actif !

Il a la bougeotte, il a toujours quelque chose à faire. Difficile de le suivre… mais il sait aussi apprécier les bons moments à table. Quelques vins qui lui iraient bien :

  • Côte du Rhône : Poignée de Raisins du domaine Gramenon est un hymne à la gourmandise et au plaisir, un grenache avec du fond et de la forme.
  • Côte de Malpère : Partez pour le rêve de Frédéric Palacios, un vin à la fois droit et joueur, sérieux sans se prendre au sérieux, un beau vin du Languedoc.
  • Chablis : Thomas Pico fait des Chablis plein de vibrations et d’énergie, impossible de s’ennuyer avec ses vins, que ce soit Vent d’ange ou les 1ers crus Côte de Jouan et Beauregard

Votre papa est plutôt intello !

Un bon livre toujours à portée de main, curieux, cultivé, il a soif de connaissance. Voici quelques vins qui titillent l’esprit :

  • Les vins du domaine la Grange Tiphaine : tous les vins de Coralie et Damien Delecheneau on un côté « intello ». Ils touchent par leur pureté et parle autant à la tête qu’au cœur. C’est particulièrement vrai sur Clef de sol rouge ou blanc et Côt Vieilles Vignes
  • Côtes Catalanes : Cyril Fhal fait des vins véritablement merveilleux, il travaille ses terroirs extrêmement bien et est un excellent vinificateur. Le Clos Rouge Gorge est un des plus grands domaines de France : Jeunes Vignes pour un plaisir immédiat, Vieilles Vignes et le magnifique Ubac pour plus tard.
  • Croze-Hermitage : au domaine des Entrefaux, le terroir parle. Les vins sont purs, lisibles et suffisamment gourmands pour ne pas être pénibles. De la syrah comme on aime

Votre papa est plutôt bon vivant !

Il aime le partage, les fêtes, les amis. Toujours prêt pour profiter des bons moments, il est aussi gourmand ! Voici 3 vins qui devraient lui aller :

  • Côte du Rhône : Petit Ours Brun de Matthieu Barret c’est 100% Grenache, plein de fruits, c’est comme un gros calin quoi !
  • Les Audouines – Domaine Jousset : du Chardonnay sur les terres de Montlouis, ça donne un vin de pays, vin généreux et plein, qui appelle l’apéro, les fruits de mer et une autre bouteille parce que la première est déjà terminée !
  • Tu vin plus aux Soirées – Fabien Jouves : bon là on est sur du vrai vin de partage, on a beau être à Cahors, sur du Malbec et du Cabernet Franc, ça reste un vin de franche picolade

Votre papa est soixantehuitard !

Liberté et ouverture d’esprit, barbe, rock et cheveux long. C’était il y a longtemps mais il lui reste un petit quelque chose ! Aller quelques vins Flower Power pour lui :

  • Les brûmes – Château Lestignac : point de codes chez Mathias Marquet, le vins est libre et vivant. Y a du monde dans la bouteille (ce n’est pas filtré) mais y a aussi du vin… un moelleux léger pour s’aimer les uns les autres !
  • L’humeur du temps – Alice et Olivier De Moor : du chablis en dehors des sentiers battus, il a été l’un des premiers à explorer la voie du chardonnay libre et ouvert… des vins qui font du bien
  • Alsace – Domaine Hausherr : Heidi et Hubert Hausherr sont au plus près de la nature, tout est travaillé à cheval et les vins sont sans sulfites ajoutés. Altengarten, Sungass ou Rouge Sauvage en Pinot Noir. Attention c’est bon !
  • Ah et j’oubliais, parce que ça va à tous les papas, une belle eau de vie d’abricot ou le splendide Gin de la Distillerie du Petit Grain, vous aller voir une lumière s’allumer au fond des yeux… et ça ça marche avec tous les papas !

Quel vin pour la fête des pères ?

Vous avez décidé d’offrir du vin au roi des papas pour célébrer sa fête, c’est une très bonne idée, ou en tout cas un très bon début, car assez vite… oui mais quel vin ? Et là, vous pouvez déjà vous dire que vous êtes arrivé au bon endroit, car à la question quel vin pour la fête des pères, j’ai toutes les réponses !

De l’amour nom de Dieu !

Tout d’abord, on ne va pas la faire à son papa ; il faut un vin fait avec passionrespect… et du caractère. Le troisième découle bien souvent des deux premiers, et comme on dit chez nous : un vin finit toujours pas ressembler à son vigneron, et nos vignerons en ont… du caractère. Bref, pour ça, on est bon.

L’originalité par la découverte

Vous pouvez bien sûr jouer l’étiquette avec un vin renommé, ça fait un peu mal au portefeuille en général mais ça peut être efficace. Ou vous pouvez jouer l’audace, et débusquer un petit artisan dont les bouteilles ne courent pas les rues, un gars qui travaille son truc naturellement et met tout ce qu’il a dans chaque bouteille, et là… c’est le frisson garanti !

Chaque bouteille raconte une histoire et chaque dégustation est une aventure.

Un rôle à jouer

Parce que quand même, en tant qu’enfant, notre rôle n’est-il pas de s’assurer que nos parents ne virent pas « has been », ils ont grandi dans le plastique et le Formica, ne l’oublions pas. Le naturel, le bio, la biodynamie… sont de l’autre coté, il y a toute l’ile à traverser.

D’ailleurs, ils n’iront pas pour rien, le monde artisanal y est aussi, le retour au fait-main… à nos grand- mères en somme !

Rien n’est perdu

Bon, enfin, concrètement, il faut bien sûr trouver où trouver ces vins introuvables, mais là, vous vous doutez que j’ai comme une idée derrière la tête. Parce que je connais un Jérôme qui écume tous les événements de vins naturels, de salons bio et autres foires à la cochonaille pour les débusquer. Il se cache derrière chaque tonneau pour gouter le bon moment… et ne retenir que le meilleur du meilleur de la crème, enfin non, pas la crème.

Mais alors concrètement ?

Et bien ensuite, il ne vous reste plus qu’à choisir comment vous voulez l’offrir, parce que quitte à être à fond, on y va jusqu’au bout !

Si vous avez le gosier affuté, ou si vous êtes créatif, allez vous promener dans les allées ; la couleur, un nom sympa, une belle étiquette… faites-vous plaisir, il n’y a aucun risque… tout est bon !
Si vous préférez la jouer tranquille, on vous a concocté un petit coffret fête des pères, à manier avec modération hein !
Si vous préférez lui laisser la main sur le choix, hop, un petit bon cadeau.
Et enfin si vous lui voulez vraiment du bien, abonnez-le pour qu’il reçoive notre petite box de vin finement sélectionnée chaque mois… aaaah mon fils !

Le pompon sur le chapeau

Bon et pour le bout du bout, les inconditionnels des choses bien ficelées et autres aficionados des points sur les ï, vous laissez un petit message à son attention, que nous recopions à la mano sur un joli carton avant de le glisser dans la boiboite.

Et zou, ça part à l’adresse de votre choix, chez lui, chez vous, chez le voisin… chez qui vous voulez.